top of page

Keith Haring à Paris et New-York

C'est en hiver 1984 avant que je parte à New-York pour mes études financées avec la bourse Fullbright que j'ai rencontré Keith Haring à Paris.


J'étais assez copain avec Brion Gysin qui chantait dans le groupe de Steve Lacy ou jouait Bobby Few qui se trouvait lui être mon professeur de piano depuis que j'étais adolescent à Levallois !

Une boucle de connaissances et d'amitiés hétéroclites s'était faite.


Ca me fait un drôle d'effet de réaliser qu'ils sont tous dans l'au-delà en 2021.


Me voilà donc un soir à discuter dans son petit appartement de rue Saint Martin avec Brion.

Il m'annonce recevoir un jeune américain qu'il veut me présenter puisque je pars à New-York.

Keith n'était pas connu vraiment en France en 1984.

Il arrive tranquille avec son air de toujours planer et passe son temps à dessiner à la table,je vois bien qu'il est trés fort.

Une ligne continue sans bouger la pointe du papier.


A New-York il était trés célébre , je m'en suis aperçu en lui rendant visite dans son atelier sur Broadway intersection Soho.

Grand atelier clair avec téléphone Mickey ou il parlait avec Madona quand je suis arrivé.

Evidemment nous n'étions pas dans les mêmes sphéres ce qui ne l'a pas empéché de m'inviter pour son anniversaire à la Danceteria je crois bien.



Je l'ai revu à la Galerie Templon à Paris en 1986 pour la derniére fois , c'est là ou il m'a donné cette invitation pour le Palace.

Ce gars en quelques années il a révolutionné l'art, je le considére comme un vrai génie.

34 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Finalement l'enfer me ment!

A l’automne 2023, j’ai eu l’intention de rassembler mes blogs tenus ici pour en faire un livre. Comme toujours le travail s’est révélé plus long et complexe que prévu notamment en raison des formats d

コメント


bottom of page