top of page

Promenade à Argenteuil

Dernière mise à jour : 26 oct. 2023

Je me suis rendu hier à Argenteuil.

Mon amie la critique d’art Marie-Laure Ruiz Maugis donnait une conférence sur Georges Braque, un natif de cette ville.


Marie-Laure Ruiz Maugis parle de la peinture avec une grande aisance.

Fluide, analytique, chronologique, savante, légère.


J’ai passé deux heures à revoir les œuvres du peintre tranquille qu’était Braque.

Il a réalisé des œuvres majeures en 1908 comme en 1960!


J’avais oublié qu’il avait été très gravement blessé pendant la première guerre mondiale.

Trop âgé et trop célèbre en 1940 il n’était pas mobilisable, il a peint un peu plus noir dans cette période.

Jamais il n’a collaboré avec l’occupant.


Le mystère de la programmation des médias a fait que Marie Laure Ruiz Maugis apparaissait quasi en même temps dans un documentaire TV de 30 minutes sur les Vanités.

Elle a conduit son thème avec brio de l’antiquité à nos jours.


C’est là que je me suis aperçu qu’il y avait des artistes contemporains qui étaient spécialisés en Vanités.

Représenter les icones de la mort et du temps qui passe : ça peut se transformer en petite entreprise.

Le crâne, les bougies, les symboles du temps...


Les Vanités de l’époque flamande sont magnifiques.

J’ai remarqué que le crâne humain même peint abstraitement peut effrayer certains.

"Regarde là il y a une tête de mort" m’a-t-on dit une fois sur un tableau.

Je ne le voyais pas et pourtant je l’avais peint.

Certains projettent leurs obsessions connues ou enfouies.


Marie-Laure Ruiz Maugis a fait remarquer que notre époque est pleine de Vanités.

Les Skulls (Tête de mort) ont envahi la mode, la musique et le graphisme digital.

Cette abondance célébrerait-elle en cachette une absence d’échanges sur l’au-delà éventuel ?


La fugacité de la vie, notre disparition, ce n’est pas bon pour le commerce et les médias.

Et pourtant les Vanités sont partout.


J’ai moi aussi succombé au port d’une vanité puisqu’un rare bijou que je porte parfois est une tête de mort en argent faite main. Un beau cadeau de ma sœur.


Une « célébrité » m’a dit un jour mais c’est un truc de SS, j’ai répondu que pour moi c’était le rock’n’roll.

Le monsieur avait un petit problème avec les nazis, je l’ai su après


Bague Tête de Mort

Pastels et crayons sur papier

40 x 60 cm

Paris 2020.


39 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Finalement l'enfer me ment!

A l’automne 2023, j’ai eu l’intention de rassembler mes blogs tenus ici pour en faire un livre. Comme toujours le travail s’est révélé plus long et complexe que prévu notamment en raison des formats d

Comments


bottom of page