top of page

1982 en Afrique

J'ai conservé une de mes premieres peintures d'âge adulte comme il est convenu de dire.


Un moment ou je me suis décidé à avoir une vie d'aventure , une vie d'artiste comme on dit.

A venture , aventure....essentiellement à la découverte de continents personnels car il y a belle lurette que les explorateurs ont fait le tour de la terre et des océans.

Quadrillage complet.


Il reste le soi , le moi, le je, le je suis un autre etc... tout de même.

Et les animaux sauvages fort nombreux à contourner.


A l'invitation d'un ami de lycée dont le frére semi-bandit était l'heureux propriétaire d'un palais en ruine dans la médina de Marrakech , je me suis retrouvé au mois de novembre heureux peintre du Maroc.

Je peignais sur le toit .

Mon ami marié avec une marocaine était entouré de marabouts.

Les gars étaient tranquilles, ils recevaient des mandats du monde entier pour lire la bonne fortune à distance.

On mangeait autour d'un grand plat avec nos mains.

La ville ressemblait encore à une ville africaine sans trop de tourisme.

On m'avait donné un guide, noir, qui ne servait pas à grand chose sauf à se montrer sympathique.

Chez lui , une piéce en terre battue avec un lit , une chaise et un pantalon.

Un dénuement complet qui ne lui enlevait pas son humour.


Me voyant peindre il me demande en rigolant:

"Tu débutes?"




C'est un petit tableau de 35 cm x 58 cm que j'aime toujours bien.


48 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Finalement l'enfer me ment!

A l’automne 2023, j’ai eu l’intention de rassembler mes blogs tenus ici pour en faire un livre. Comme toujours le travail s’est révélé plus long et complexe que prévu notamment en raison des formats d

Comments


bottom of page