top of page

Destination finale

A la question pourquoi peindre, la première rèponse est : pour mon équilibre général.


Vient immédiatement après le plaisir de partager un moment trés personnel, ces instants dans ma vie où je me suis posé pour réaliser une "cosa mentale".

Bien que je travaille depuis des décennies avec quelques expositions et surtout de grands collectionneurs qui me suivent, je ne vends pas comme des petits pains.

J'ai toujours consacré plus de temps à fazer-faber-faire qu'à parler, une des conditions d'un bon vendeur ce que je ne suis pas.

Et puis il y a le moment où je découvre ces heures de fabrication chez ...quelqu'un, dans un autre environnement que celui de mon espace, une nouvelle maison où tout parle différemment.


Là il s'agit d'un ensemble récent que j'ai exposé l'année dernière à Paris.


Je voulais une peinture physiquement déstructurée qui s'assemble comme on veut.

Comme un jeu pour les enfants.

Un principe que j'ai développé voici plus de 20 ans quand j'habitais la Belgique.


Une forme en 4 unités mobiles.

Nature Morte

4 X 1 panneau de 40X60 cm

Acrylique, crayon et encre.


Résultat de l'installation disposée par l'acquéreur en Touraine en janvier 2023






41 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Finalement l'enfer me ment!

A l’automne 2023, j’ai eu l’intention de rassembler mes blogs tenus ici pour en faire un livre. Comme toujours le travail s’est révélé plus long et complexe que prévu notamment en raison des formats d

Comments


bottom of page