top of page

La question commerciale d'un artiste posthume.

Je ne me suis pas lançé dans la vie d'artiste pour gagner de l'argent.

Ce n'est pas pour rien que vos parents vous dissuadent de devenir un de ces éternels bohêmes fauchés.

Dans les arts dits plastiques ,à part quelques 10 têtes d'affiches mondiales peu de créateurs peuvent se dire qu'ils gagnent leur pain quotidien.

La situation est bien pire que pour les acteurs ou musiciens qui exercent un art de divertissement avec une demande constante.

Un artiste qui développe une recherche poétique , vous m'avez reconnu, tout le monde s'en fout.

Voilà pourquoi je n'ai jamais cessé d'exercer , le moins possible, dans l'univers de la réalité des travailleurs.

Je ne suis bon qu'à d'éventuels collectionneurs et ou spéculateurs qui vont attendre ma mort pour peut-être voir ma côte ( qui existe vraiment sur artprice.com) décoller.

Cela dit mes acheteurs passés s'avouent heureux d'avoir une oeuvre agréable chez eux.

Ils ont bien raison car ils possédent un bout de liberté.


DESSIN 40 X 60 CM

2021

VIRUS DU SOLEIL

Encre, pastels et crayons

600 euros

oeuvre unique


Un petit plaisir.

Une amie m'a encore dit récemment de montrer sur le site des travaux à vendre.

Je n'y crois pas trop mais enfin elle est jeune , elle en sait plus que moi sur ces choses ONLINE.

Ca s'appelle "Disponible à la vente".



43 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Finalement l'enfer me ment!

A l’automne 2023, j’ai eu l’intention de rassembler mes blogs tenus ici pour en faire un livre. Comme toujours le travail s’est révélé plus long et complexe que prévu notamment en raison des formats d

Comments


bottom of page