top of page

Les nouveaux maux

"Language builds mind " disait William Burroughs , citant l'école de la linguistique classique.


La colonisation soudaine et mondiale du digital, révolution plus puissante que Gutenberg et la TV réunis, nous fait vivre désormais entre du distanciel et du présentiel.


Désincarnation en cours de nos chairs et os que j'avais illustré en 1998 puis 2006 avec mon mannequin vide se promenant au milieu des êtres humains.


Je m'en fous , j'ai mon chien Toto et Fanny la chatte.


Bisous.






39 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Finalement l'enfer me ment!

A l’automne 2023, j’ai eu l’intention de rassembler mes blogs tenus ici pour en faire un livre. Comme toujours le travail s’est révélé plus long et complexe que prévu notamment en raison des formats d

Comments


bottom of page