Quel est votre premier motif de satisfaction?

D’abord, d’avoir eu de la chance.

Parce qu’au fond je n’ai jamais travaillé pour vivre.

Je considère que travailler pour vivre est un peu imbécile au point de vue économique.